09 juin 2005

Fort du Coude

zfortducoude

"Chez nous, on n'est pas seulement fort du coude"


    Ce petit village au bord du fleuve est la deuxième extension de la Baie.
Situé à 30 kilomètres de la Baie, ce gros hameau doit son nom au soudain changement de direction du cours d'eau qui arrive du Nord par la foret et bifurque vers l'ouest vers l'Océan.

    Fort du coude est un véritable paradis pour les cultivateurs sédentaires.
Pensez donc:
- des plaines aux sols riches à perte de vue, qu'il n'est pas nécessaire de défricher ou d'amender
- la grande Foret riche de bois rares et vermifuges , mais aussi de fruitiers de toutes sortes (même si les connaissances des colons sont si imparfaites qu'ils ne peuvent tirer pleinement profit de ce dont ils disposent).
- enfin et surtout le fleuve. D'abord pour l'eau qu'il fournit en abondance et qui permet de pallier à la sécheresse du climat. Ensuite car les eaux noires qui sortent de la foret livrent une boue riche en humus aux remarquables propriétés fertilisantes.

    Les habitants de Fort du Coude ne sont pas peu fiers de ce qu'ils ont réalisé à partir de rien: Outre les magnifiques maisons en rondins que coiffe la blonde chaume des blés, furent ainsi édifiés un remarquable pont de bois de 10 mètres de largeur, des structures de pièges à limon, une pêcherie (histoire de varier les menus) et enfin le Grand Canal, long de 8 kilomètres qui aggrandit d'autant plus les terres cultivables.
     Récemment, sous l'égide de l'orgueilleuse Cous-Cous, chef incontesté de Fort du Coude, est construit le "Grand Grenier", gigantesque silo tout en pierre taillée qui atteint maintenant 15 mètres de haut. Les blocs de pierre sont amenés par la voie raillée à prix d'or des villages nains des montagnes où ils sont sculptés un à un en fonction de leur usage en échange de livraisons de blé et de malt. L'architecte du projet est d'ailleurs un nain de Bieraval.



Les habitués des lieux:

Tom Blédor: surnommé "le mari de la chef", c'est en effet le mari de Cous-Cous et le représentant de Fort du coude au conseil de la Baie. Pudique, prudent, conservateur et un peu radin, on peut le résumer par ses deux expressions favorites: "faut qu'ça turbine" et "Faut pas gâcher". Toujours en short avec un chapeau de paille sur la tête, on le voit régulièrement vanter la bière du village, une chopine d'un litre à la main. Une sorte de Guy Roux de l'Exode! ;o)

Cous-Cous: Femme de Blédor, vive ambitieuse et autoritaire, ce petit bout de femme mince est tout le contraire de son mari. A l'origine de tous les projets de Fort du Coude, on la reconnaît facilement dans sa longue et ample robe blanche, ses longs cheveux attachés dans le dos.

Posté par Loic Bureau à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Fort du Coude

Nouveau commentaire